Entre simplicité, partage et retour à l’essentiel ! Découvrez mon week-end en famille chez Jérémy… qui inspirera peut-être le votre !

Une fois le GPS programmé sur La Chèvrerie de Jérémy à Marcellaz-Albanais, nous nous laissons guider et prenons un peu de hauteur. Quand je dis « nous », je parle de mes 2 enfants de 9 et 5 ans, mon mari et moi. Nous surplombons Rumilly, toute la plaine de l’Albanais, avec une jolie vue sur le massif du Clergeon.

Notre compagnon électronique nous indique, d’une voix suave et mélodieuse, notre arrivée !
En effet, pas de doute, une peinture accrochée au mur nous le confirme.

Accueillis avec un large sourire par Bernard, le papa, nous sommes plongés tout de suite dans une ambiance chaleureuse et sans chichi. La Chèvrerie, c’est une histoire de famille. Trois générations réunies autour du même amour pour leur terroir, leurs animaux et le partage.

Mes enfants adoptent tout de suite les lieux, et partent découvrir la ferme, guidés gentiment par Ylan, le fils aîné de Jérémy. Ils font la rencontre de leurs nombreux pensionnaires : moutons, chèvres, vaches, chien…

En toute confiance nous les laissons découvrir la ferme, pendant que nous découvrons notre chambre pour le week-end. Une jolie chambre de bois vêtu, avec un grand lit double et 2 lits simples superposés. La décoration, simple et chaleureuse, s’inspire des chalets haut-savoyards.

Nous profitons ensuite d’une belle journée ensoleillée pour découvrir le secteur. Nous commençons par une visite insolite et reposante aux Jardins Secrets à Vaulx (à 15 minutes de la Chèvrerie de Jérémy) . Puis une superbe balade sur le sentier de la Pomme à Boussy (à 5 minutes), qui nous fera découvrir la magnifique rivière du Chéran, considérée (et à juste titre !) comme l’une des plus belles rivières de Savoie Mont Blanc.

Retour à la Chèvrerie. Les enfants sont ravis de retrouver Ylan et ses animaux avec qui ils ont déjà lié d’amitié. Nous rencontrons alors Jérémy, qui sort de son atelier de fabrication de yaourts artisanaux. Ce doit être héréditaire car il arbore, comme son papa rencontré plus tôt, un sourire franc et chaleureux. Il nous propose alors une petite visite de sa ferme et nous explique, avec passion, la fabrication de ses yaourts, qu’il vend en grande partie aux écoles du coin.

Notre fille a même eu le droit de porter le petit agneau qui n’avait que quelques jours ! Depuis, elle nous en reparle tous les jours ! Peut-être le début d’une vocation ?

Nous avons choisi de dîner sur place car la Chèvrerie propose le repas. Bernard s’est mis avec entrain aux fourneaux en nous racontant des histoires d’alpages, de Haute-Savoie, et de gastronomie. En effet, il a travaillé « dans une autre vie » pour de grands restaurants. Une chose est sûre, il a gardé de bons restes ! Le repas était délicieux, concocté avec des produits locaux !

Nous avons mangé avec toute la famille Porcheron dans une salle boisée, authentique et chaleureuse, attenante à la bergerie.
Une soirée mémorable avec des gens attachants. Un vrai moment de partage !

Merci à Jérémy et toute sa famille pour ce séjour inoubliable ! Un retour aux sources, aux plaisirs simples et à la Terre !
Une chose est sûre… nous reviendrons !