Visiter les jardins de Lornay, près de Rumilly, c’est comme parcourir un lieu familier. On y est accueilli en ami par Denis Duperthuy, collectionneur passionné de bambous et jardinier autodidacte. Cet ancien enseignant-chercheur en économie a tout plaqué en 2016 pour suivre son rêve d’enfant : renouer avec la terre et le vivant, et façonner l’une des plus grandes curiosités botaniques de France. Sur près d’un hectare et demi, dans une ambiance de jardin romantique, une centaine de variétés rustiques prospèrent.

Un site à découvrir

Il y a les promeneurs tranquilles, qui déambulent avec curiosité parmi les bosquets. Et les visiteurs contemplatifs, qui s’installent sur un banc et profitent du calme des lieux. Tout près, des rires d’enfants. Une adorable roulotte a été aménagée dans la verdure, à leur attention. Sur la terrasse ombragée, dispersées parmi les massifs de fleurs et de graminées, quelques tables s’offrent aux amateurs de lecture ou de pique-nique. On vient aux Jardins de Lornay pour musarder, partager du temps en famille, se laisser conter l’histoire des bambous… et apprendre !

Un lieu unique et passionnant

Jardinier philosophe, Denis sait comment captiver son auditoire. Les bambous n’ont aucun secret pour lui et sa passion est communicative. Il nous partage ses explications botaniques, mais aussi les légendes, récits et secrets de l’espèce. « Le bambou fleurit très rarement. Une fois tous les 35 ans en moyenne. Mais lorsqu’un spécimen fleurit, il entraîne tous ses congénères à en faire de même, à l’échelle de la planète entière », s’étonne Denis. Les bambous seraient-ils capables de communiquer subtilement les uns avec les autres ? Pour le propriétaire des lieux, ce sont des êtres sensibles, pour ne pas dire attachants !

©

Un jardin d’avenir

Dans ce jardin d’artiste qui est aussi une pépinière, les bambous prennent l’allure de personnages étonnants. Et profondément utiles quand on sait qu’ils recyclent 30% de gaz carbonique de plus que n’importe quel arbre. Les bambous de Lornay absorbent chaque année l’équivalent des émissions de CO2 produites par un foyer moyen en France ! De quoi redonner au bambou ses lettres de noblesse, quand on sait que sa méconnaissance l’a trop souvent rangé dans la catégorie des espèces envahissantes.

Des spectacles vivants pendant tout l’été

L’été, entre les allées et les fontaines, les bambous offrent une scène végétale aux artistes locaux. Sous la voûte des arbres et des plantes, musiciens et conteurs transportent les visiteurs dans une ambiance dépaysante, féérique ou envoûtante. Autre originalité : les visites noctambules à la lanterne révèlent un nouveau visage, plus poétique, des jardins. La saison 2020 s’annonce riche de promesses :

  • Les Bambous à la lanterne, samedi 4 juillet et samedi 15 août, 19h :  visite contée au soleil couchant.
  • À chacun son arbre, samedi 18 juillet, 19h : conférence par Jean-Claude Moirons, Officier du Mérite agricole sur le thème de l’arbre, symbole de durabilité.
  • Le flûtiste de Galway et autres contes celtiques, samedi 1er août, 19h : veillée contée et musicale.
  • Gewurtz Musique, samedi 29 août, 19h : performance acoustique aux influences orientales.La Fille de l’Ours, samedi 5 septembre, 18h : concert, chansons du monde.
  • Journée mondiale du Bambou, dimanche 20 septembre, de 10h à 18h :  portes ouvertes et artisanat.

Les spectacles sont aussi l’occasion de réunir petits et grands dans la simplicité et la convivialité, autour de repas partagés. Entrée gratuite. Tout le détail de la programmation estivale sur www.jardins-lornay.com

#RDVenTerreMéConnue

Découvrez leur programme estival